Post Detail

La Recolte effet: Nouvelle methode de documentation des changements dans le PNVI et le PNKB dans le paysage Virunga

Du lundi 20 aout 2017 au mardi 22 août 2017, 21 acteurs venus respectivement des organisations partenaires du programme GreenLivehood Alliance ( GLA) pour le paysage Virunga, ACDEH, CREDDHO, FECOPEILE, IDPE, SUWE, IFDP et Messieurs Emmanuel Mikanda et EDDY Kambale   ont bénéficié de la formation sur la méthode de Récolte des effets. Cette formation a été facilitée par Monsieur Alphonse VALIVAMBENE Secrétaire Général du Réseau CREF et Monsieur Jean-Baptiste SAFARI de l’organisation IFDP, qui, après avoir bénéficié de la formation organisée à Accra par le consortium les Amis de la Terre, le Comité Néerlandais de l’UICN et TROPENBOS INTERNATIONAL à l’intention des acteurs GLA, ont pris le soin de faire la restitution.

Les différentes organisations ont été représentées par  3 personnes dont  le coordonnateur, le chargé de projet et le chargé de suivi évaluation.

Cette restitution  s’est déroulée dans la salle de Réunion du Réseau CREF à Goma et l’état d’avancement du programme de la période allant du 1er novembre 2016 au 31 juillet 2017 a été considérécomme apprentissage pour une bonne compréhension de la méthode de récolte des effets.

Il sied de souligner que, pendant cet atelier, les facilitateurs ont expliqué la méthodologie Récolte-effet qui est une approche de suivi et évaluation basée sur les changements significatifs.  Elle permet d’identifier, d’analyser et apprendre les effets. Ils ont souligné que le changement n’est pas ce qu’un acteur fait mais l’impact que produit ce qu’il fait. Il est aussi à noter que le changement doit être observable et l’auteur doit bien identifier sa contribution dans ce changement afin de ne pas s’attribuer les changements dans lesquels il n’a pas contribué.

Aux théories faites, les facilitateurs ont ajouté des travaux pratiques afin de s’assurer que la méthode Récolte-effet est comprise et que les acteurs se l’approprient. C’est ainsi que tous les participants ont été appelés à formuler leurs changements observés durant cette période écoulée depuis la mise en œuvre du programme GLA dans le paysage Virunga. Cet exercice a permis encore à susciter la conscience des acteurs sur la vision commune fixée dans la théorie de changement.

Tous les acteurs ont jugé pertinente cette méthode et se sont engagés à se réorganiser en vue d’établir une unité de suivi et évaluation formelle du programme en général mais aussi dans les organisations respectives en particulier pour mieux documenter les différents changements.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *