Post Detail

Stabilité et Dignité des Peuples Autochtones pygmées

DESCRIPTIF DU PILIER

En province du Nord-Kivu, il a été constaté que près de 60% de Pygmées vivent sur des sites insécurisés foncièrement, et sont souvent victimes de beaucoup d’abus des droits humains ; notamment comme déplacés internes. En plus presque 95% d’enfants Pygmées ne sont pas scolarisés.

Face à ce constat négatif fait en 2006, le Réseau CREF veut que les Peuples Autochtones Pygmées accèdent au système judiciaire comme tout autre Citoyen du pays.

Pour cela, sa mission est celle de contribuer à la mise en place de régime foncier et judiciaire accessible ; qui tient compte des Intérêts et Droits fondamentaux des Autochtones Pygmées comme tout autre Citoyen du Monde.

Les actions, à travers ce pilier veulent aboutir à la prise de conscience, par toutes les parties prenantes (Etat, PA, les non PA et autres intervenants tant nationaux qu’internationaux) sur les droits des Peuples Autochtones ; mais aussi arriver à la stabilisation foncière  des Peuples Autochtones  et réduction de leur pauvreté.

Tout ce travail pourra être vérifié, à travers (i) le niveau de prise de conscience par les autres parties prenantes sur les droits des peuples autochtones ; (ii) le nombre des ménages stables des peuples autochtones sur leurs terres et exerçant des activités d’autopromotion ; (iii) le nombre d’activités phares intercommunautaires autour de la  cohésion sociale ; le nombre des leaders Peuples Autochtones occupant des postes pour la bonne marche de la chose publique ; et (iv) la publication d’une  nouvelle loi /Edit sur les droits des Peuples Autochtones.

RESULTATS PHARES 2013-2014

Une nouvelle loi /Un édit publié sur les droits des PA. Les  droits des PA sont de plus en plus  prises en compte et respectés par  toutes les parties prenantes (État, PA, CoLo  et autres intervenants tant nationaux qu’internationaux) visibles à travers (1)les espaces de vie des ménages des PA  stabilisés  et couverts par des titres reconnus ;(2) Le nombre des ménages des peuples autochtones  stables sur leur terre et exerçant une activité  d’autopromotion estimé à 2%.passe à 20%;(3) le nombre des leaders PA occupant des postes pour la bonne marche de la chose publique  qui passe de 0.5% .à  5%;(4) le nombre des ménages des peuples autochtones  stables sur leur terre et exerçant une activité  d’autopromotion estimé en 2012 à 2% passe à 20%.

La loi sur le PA est à la commission des lois de l’Assemblée Nationale et l’Edit provincial est au niveau du gouvernement provincial.